Accueil > Actualités > Vivez les laurentides > Fenêtre sur le marché immobilier des Laurentides

Fenêtre sur le marché immobilier des Laurentides

03 avr. 2020

Excellentes performances au premier trimestre, mais une baisse à prévoir prochainement due au COVID-19. 


 LAURENTIDES
1er trimestre 2020
1er trimestre 2019

Différence

Nombre de ventes
2 309
2 022 
+ 14 % 
Délai de vente médian
93 jours
103 jours
- 10 jours 
Prix de vente médian
280 000 $ 
260 000 $
+ 8 %
Nombre de propriétés à la vente
4 285
5 678
- 25 %


Selon les dernières statistiques de Centris, 2 309 ventes ont été conclues dans les Laurentides durant le premier trimestre 2020, soit une augmentation de 14% par rapport à la même période en 2019.


 SAINT-ADOLPHE-D'HOWARD
1er trimestre 2020
1er trimestre 2019

Différence

Nombre de ventes
42
33
+ 27 %
Délai de vente médian
118 jours
202 jours
- 84 jours 
Prix de vente médian
237 000 $ 
160 000 $
+ 48 %
Nombre de propriétés à la vente
109
144
- 24 %



 MORIN-HEIGHTS
1er trimestre 2020
1er trimestre 2019

Différence

Nombre de ventes
22
26 
- 15 % 
Délai de vente médian
104 jours
176 jours
- 72 jours 
Prix de vente médian
320 000 $ 
275 000 $
+ 16 %
Nombre de propriétés à la vente
92
129
- 29 %



Voici les autres principaux faits du premier trimestre de 2020 : 


Pour l'ensemble de la région, le prix de vente médian a augmenté de 8% et est passé de 260 000 $ au premier trimestre 2019 à 280 000 $ cette année sur la même période. 


Certaines villes des Laurentides ont subi de fortes hausses des prix, notamment à Saint-Adolphe-d'Howard où le prix de vente médian est passé de 160 000 $ à 237 000 $. Il est toutefois important de mentionner, que ce prix médian se base sur un échantillon réduit, puisque 42 ventes ont été conclues au premier trimestre. Ces tendances sont donc à prendre avec un certain recul. 


À Morin-Heights, le prix de vente médian est également en hausse et est désormais de 320 000 $. 


Le nombre de propriétés à la vente est lui en baisse dans l'ensemble de la région. Saint-Adolphe-d'Howard et Morin-Heights, suivent les tendances régionales, avec une baisse de l'inventaire de 24% et 29% respectivement.


Les propriétés vendues ont trouvé preneur plus rapidement qu'en 2019, avec un délai de vente moyen de 118 jours au premier trimestre de 2020, soit 10 jours de moins qu'à la même période en 2019. À Saint-Adolphe-d'Howard, le délai moyen est de 118 jours, soit 84 jours de moins qu'en 2019. À Morin-Heights, nous sommes passés de 176 jours en 2019 en moyenne à 104 jours seulement en 2020. 


Le marché immobilier des Laurentides a donc commencé l'année 2020 sur de très solides bases, mais sa croissance est amenée à se réduire au cours des prochains mois à cause de la pandémie actuelle qui aura un fort impact sur l'économie globale. 


Au mois de mars, le nombre de transactions conclues, a cru à un rythme plus lent que les semaines passées mais il est resté supérieur à l'année dernière durant la même période.


Le nombre de propriétés à la vente ainsi que de transactions réalisées devrait baisser significativement au mois d'avril compte tenu des directives gouvernementales visant à limiter la propagation du virus. Certaines de ces mesures auront donc un fort impact sur le marché immobilier et ainsi sur le nombre de transactions réalisées au mois d'avril; notamment, la fermeture partielle des Laurentides et la suspension des visites libres et des visites physiques...


Malgré une baisse de croissance anticipée dans les mois à venir, L’APCIQ estime que les bases solides du marché immobilier québécois mitigeront l’impact du COVID-19, et le marché immobilier québécois et plus particulièrement des Laurentides devrait rester en faveur des vendeurs.




Partager

Nicolas Crampon

Courtier immobilier résidentiel

514 705-2160